Comment faire ses cosmétiques maison ?
Cruelty free Devenir vegan Lifestyle Soin

Fabriquer ses produits de beauté : les bases de débutant (partie 1)

Vous avez décidé de fabriquer vos cosmétiques maison et bio ? Voilà un grand pas en avant pour la planète et maîtriser ce que l’on applique sur la peau. Adieu additifs de synthèse et autres ingrédients mauvais, votre peau va adorer passer au naturel. Fabriquer ses produits de beauté maison n’est pas compliqué, c’est d’ailleurs une activité ludique et le moyen de personnaliser tous vos produits à votre guise. C’est aussi très économique dès lors qu’on sait ce qui est bon, ou pas, pour notre peau.

En 2015, j’ai décidé de me mettre aux cosmétiques DIY, une pratique peu démocratisée à l’époque, et j’aurais aimé lire un ou plusieurs articles m’expliquant les bases. C’est pourquoi j’entame une petite série d’articles pour les débutants dans la fabrication de cosmétiques maison : les choses à savoir avant de débuter, le matériel à avoir, je vous dis tout !

Pourquoi fabriquer ses produits de beauté soi-même ?

C’est une question pertinente, pourquoi diable se mettre à jouer les alchimistes en herbe quand on peut acheter des produits tout prêt dans le commerce ? La réponse est simple et pluriel.

Fabriquer ses cosmétiques maison est économique et permet de personnaliser ses produits. Click To Tweet

Déjà, sachez que faire vos produits ne vous coûtera pas énormément de temps, bon nombre des recettes sont rapides et faciles. C’est également très économique sur le long terme. Certes, le kit de base peu coûter plus ou moins cher, mais vous ferez plusieurs produits avec tout cela. Amusez-vous à calculer le coût de revient de vos futurs produits en considérant la quantité de matière première utilisée, vous verrez à quel point vous êtes gagnant ! Des crèmes qui coûtent une dizaine d’euros dans le commerce peuvent vous revenir à moins de 5€ ! D’ailleurs, petit conseil pour encore plus d’économie: less is more. On trouve de nombreuses recettes de cosmétiques maison dans des livres ou sur Internet, mais souvent, elles demandent énormément d’ingrédients facultatifs. Lorsqu’on est bien renseigné sur les ingrédients qu’on possède, on devient alors capable de modifier, réduire voire élaborer ses recettes. Et puis, fabriquer ses produits de beauté possède un atout considérable: contrôler ce qu’on utilise et façonner un produit qui nous correspond à 100%.

En bref, c’est une activité comme une autre ! Certains choisissent la flûte ou la couture, vous, c’est les cosméto maison. Un passe-temps qui suscite toujours l’intérêt dès qu’on en parle autour de soi. 😉

Débuter en cosmétiques maison : à savoir avant de commencer

S’informer

S’il y a bien une chose que je conseille de faire absolument c’est de s’informer. Il ne s’agit pas de repérer une recette sur un blog, de commander les ingrédients nécessaires et de se lancer : non. Pourquoi ? Première raison, et pas des moindres, certains ingrédients peuvent être dangereux selon votre état de santé et/ou si mal utilisés. Je pense notamment aux huiles essentielles qui sont des concentrés d’actifs très forts et à utiliser avec précaution. Mais c’est surtout le meilleur moyen de gaspiller de l’argent pour des ingrédients qui ne vous serviront plus jamais. Car oui, quand on se met à tambouiller on est vite tenté d’acheter tous les ingrédients que l’on voit. Beaucoup d’ingrédients ont plusieurs propriétés et peuvent servir pour divers cosmétiques, il est plus intelligent de les privilégier plutôt que d’acheter un ingrédient à « usage unique ».

Tester avant utilisation

Ne jamais utiliser un ingrédient sans faire un test cutané au préalable (pli du coude, derrière l’oreille) afin de vérifier si votre peau réagi. En particulier pour les huiles essentielles qui sont un concentré d’actif pur et ne sont pas à manipuler à la légère. Fabriquer ses produits de beauté naturels ne veut pas dire que c’est sans danger, on n’échappe pas aux éventuel allergies et réactions. Il en va de même une fois le produit fini : à tester avant utilisation. Mieux vaut prévenir que guérir !

Pourquoi et comment fabriquer ses cosmétiques maisons

Avoir une hygiène irréprochable

Les règles d’hygiène sont importantes : faire ses cosmétiques maison avec des ustensiles mal nettoyés c’est la porte ouverte au développement de micro-organismes. Il serait bête de faire une crème contre l’acné avec des ustensiles dans lesquels pullulent microbes et champignons.

Il va s’agir de bien se laver les mains et porter des gants pour minimiser le risque de contamination, bien nettoyer et désinfecter la surface de travail ainsi que les ustensiles avant de les stériliser. Je nettoie chaque surfaces et ustensiles qui vont entrer en contact avec ma préparation au savon puis à l’alcool à 70%. Je stérilise ensuite tout ce qui supporte la chaleur au bain-marie pendant 10 minutes, ou dans un cuiseur-vapeur si vous en disposez. Evidemment, stériliser à 100% les ustensiles quand on pratique chez soi, c’est impossible, mais mieux vaut éliminer un maximum de bactéries que pas assez !

Péremption et conservation

Quand on fabrique ses cosmétiques maison il faut garder à l’esprit que la durée de conservation n’égale pas celle d’un produit issu de la pétrochimie car on exclu les multiples conservateurs utilisés par l’industrie. C’est pourquoi, je vous conseille de noter la date de fabrication de vos cosmétiques et de les conserver au frais ou à température ambiante jusqu’à 3 mois. Les baumes peuvent se garder plus longtemps selon les huiles utilisées et si on met de la vitamine E. Quant aux produits qui contiennent de l’eau, la conservation est plus restreinte et nécessite un conservateur.

Si vous voulez en savoir plus sur comment conserver vos cosmétiques maisons, j’écrirais un article sur le sujet. Mais n’hésitez pas à poser vos questions en attendant. 😉

Matériel de base pour faire ses cosmétiques soi-même

Inutile de se ruiner en achetant tout un tas d’objets que vous pouvez facilement trouver dans votre cuisine, surtout si vous n’avez pas l’intention de réaliser de façon durable vos cosmétiques.

Pour le reste, je vous conseille d’investir dans :

  • Une balance précision à 0.01 gramme près. Bien qu’elle ne soit pas nécessaire, elle reste bien plus pratique pour des dosages précis.
  • Matériel de dosage : cuillères et cup doseuses, pipettes, seringues et un entonnoir pour transvaser proprement
  • Des contenants : pots et flacons de 5ml à 250ml selon vos besoins, tubes de baumes à lèvres ou dentifrices, stick pour déodorant…
  • Kit de protection : gants, masque, lunettes.
  • Matériel de mélange : mini fouet en inox (très pratique et indispensable), cuillère ou battonet en bois (pour ne pas altérer l’effet des argiles)
  • Petites spatules pour prélever vos produits une fois terminé, plus hygiénique que d’y mettre les doigts.
  • (Facultatif) Des bols en inox pour vos préparations si vous préférez vous servir de bols exclusivement pour vos préparations.

Maintenant que vous connaissez les bases, vous êtes (presque) prêt pour commencer à fabriquer vos cosmétiques. Et vous devez sûrement vous posez une question: de quoi a-t-on besoin pour tambouiller ? Découvrez le kit de base de la fabrication de cosmétiques maison.

Pour enregistrer cet article, épingle-le sur Pinterest ! Passe ta souris sur le visuel ci-dessous pour l’épingler directement 😉

Partager cet article

2 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :