Cruelty free Devenir vegan Lifestyle Soin

Fabriquer ses produits de beauté : le kit de base pour débutant (partie 2)

Dans un précédent article, j’évoquais les règles de bases à savoir avant de commencer à faire ses cosmétiques maison. Une fois celles-ci acquises l’envie de commencer à tambouiller et sûrement très grande, mais une question vient tout de suite freiner l’engouement : quoi acheter pour fabriquer ses produits de beauté soi-même ?

Le piège, quand on se lance dans la confection de cosmétiques, c’est de vouloir acheter toutes les matières premières qui croisent notre regard. ERREUR. C’est le meilleur moyen pour se retrouver avec des tonnes d’ingrédients qui, soit ne vous correspondront pas, soit vont vous être inutiles. Inutile donc de débuter avec des ingrédients superflus.

Voici donc ce qui est –selon moi et sans prétention, le kit de base de fabrication de produits de beauté.

Les ingrédients indispensables pour fabriquer ses produits de beauté soi-même Click To Tweet

Ingrédients de base pour faire ses cosmétiques maison

Les huiles végétales

Un indispensable quand on est une naturalista. Les huiles végétales peuvent s’utiliser seules pour remplacer de nombreux produits dans votre salle de bain: sérums, démaquillants, produits nourrissants et hydratants, soins capillaires… C’est un ingrédient polyvalent à l’utilisation infinie. Elles utilisent aussi pour confectionner de nombreux produits, que ce soit des baumes, des crèmes, des masques… Je vous conseille d’acquérir en premier lieu deux huiles végétales adaptées à votre type de peau et/ou vos besoins (je ferais prochainement un article sur ce thème).

L’huile de jojoba est un produit miracle qui s’adapte à tous les types de peaux, elle est la plus proche du sébum humain et donc apte à le réguler à la perfection. De plus, c’est une huile sèche qui ne laisse pas d’aspect ou de touché gras. Je vous recommande vivement de l’adopter dans votre routine ! L’huile d’argan est aussi une huile très efficace, car nourrissante, de plus elle atténue nettement les cicatrices d’acné et convient aux peaux matures également. Pour commencer, ces deux me semblent un bon début car elles sont très polyvalentes.

L’huile de coco peut venir en troisième choix car très utile pour fabriquer des dentifrices, des déodorants et de nombreux autres produits. Mais vous avez également l’huile de chanvre pour hydrater la peau, l’huile d’amande douce pour ses propriétés adoucissantes et calmantes, l’huile de macadamia pour les peaux sensibles, l’huile d’avocat, d’abricot, de noisette, etc.

Les hydrolats

Les hydrolats sont des eaux aromatiques, aussi appelées eaux florales, qui sont obtenues à partir de la distillation de la fleur ou de la plante à la vapeur d’eau. Ce procédé sépare en fait l’huile essentielle d’un côté et l’eau florale de l’autre, c’est de cette manière que l’on obtient ces deux ingrédients. L’hydrolat possède ainsi les mêmes effets que les HE, mais sont beaucoup moins concentrées en principes actifs et conviennent à tout le monde: enfants, femmes enceintes, animaux, à l’inverse des HE qui sont souvent proscrites pour ces catégories.

Ces eaux florales s’utilisent à la place de votre eau micellaire ou tonique pour le matin ou après le démaquillage, mais aussi en tant que phase aqueuse pour faire ses cosmétiques maison. Je vous conseille de commencer avec un seul hydrolat avant d’en racheter d’autres selon vos besoins.

  • Peaux sèches: hydrolat de bleuet, de rose, de fleur d’oranger, d’ylang-ylang, de tilleul…
  • Peaux normales: hydrolat de lavande fine, de romarin à verbénone, hamamélis..
  • Peaux mixtes à grasses: hydrolat de menthe poivrée, d’hamamélis, de lavande, de géranium Bourbon…
  • Peaux acnéiques: hydrolat d’achillée millefeuille, de ciste, de citron, de menthe poivrée, de géranium, de tea tree..
  • Peaux sensibles, irritées: hydrolat de rose, de camomille romaine, de mélisse, de fleur d’oranger, de bleuet…

L’hydrolat de bleuet est idéal pour décongestionner les yeux et pour les peaux fatiguées, sensibles et irritées. Vous l’aurez compris, c’est un allié pour avoir bonne mine. Il y a également l’hydrolat de rose de Damas que j’aime beaucoup d’une part pour son odeur divine, mais aussi parce qu’il nettoie en douceur tous types de peaux et apaise les peaux les plus sensibles. Pour une peau sèche, il va apporter une bonne dose d’hydratation. Les hydrolats de romarin ou de menthe poivrée sont parfaits pour les peaux grasses et/ou à problèmes. Je recommande également la camomille pour les problèmes cutanés tels que l’eczéma.

Les huiles essentielles

Pour débuter, quelques huiles essentielles feront l’affaire. C’est un ingrédient à manier avec précaution et mieux vaut bien connaître leur utilisation avant de se lancer car elles sont très concentrées en principe actif et également très puissantes. Mal utilisées, elles peuvent s’avérer dangereuses, les femmes enceintes et les enfants doivent notamment faire attention et certaines HE sont proscrites ! Renseignez-vous sur les dosages avant d’en utiliser, et diluez-les toujours.

Voici celles que je considère comme essentielles dans un kit pour débutant (j’avais d’ailleurs fait un post sur Instagram sur le sujet):

  • L’huile essentielle de tea tree pour ses vertus purifiantes, antibactériennes, antifongiques et antivirales. Efficace contre l’acné, elle aide aussi à purifier la peau et le cuir chevelu de problèmes cutanés comme l’eczéma ou le psoriasis.
  • Lavande vraie pour ses propriétés calmantes, cicatrisantes, antiseptiques. Je m’en sers beaucoup dans mes baumes pour peau abîmée, en synergie relaxante, apaiser les piqûres d’insectes ou réduire les maux de tête.
  • Menthe poivrée, une indispensable quand on souffre de migraines et maux de tête chronique ! Quelques gouttes en massage sur les tempes et la douleur est atténuée. Avec sa forte teneur en menthol, c’est un bon antidouleur et j’en mets dans mes synergie pour soulager les douleurs musculaires et articulaires. Je m’en sers aussi dans mes dentifrices.
  • Ravintsara, ou l’huile essentielle antivirale par excellence. Elle est efficace pour lutter contre les rhumes, sinusites et infections de la sphère ORL. À l’arrivée du froid, je me protège des virus avec quelques gouttes sur les poignets 3 fois par jour et une goutte dans une cuillère de sirop d’agave en usage interne.
  • Eucalyptus radié, un autre allié en hiver pour agir sur la sphère ORL, décongestionner un nez bouché ou encore apporter de la fraîcheur à la maison en diffusion. Elle fait aussi partie de ma synergie contre les maux de tête car elle a une action anti-inflammatoire.
  • Palmarosa, l’essentielle pour ne pas transpirer en été. Elle capte toutes les odeurs de sueur pour laisser place à une bonne odeur citronnée et fraîche. Associée à l’HE de sauge sclarée, vous passerez un été sans vous soucier de votre transpiration. Elle s’utilise également pour lutter contre l’acné ou les cheveux gras.

Les beurres végétaux

Ingrédients principaux dans les baumes, les beurres végétaux font partie du kit de base pour faire ses cosmétiques maison. J’ai toujours utilisé le beurre de karité pour son côté onctueux et régénérant. Mais il en existe de nombreux: beurre de cacao, d’amande, avocat, mangue, olive…

Les argiles

Il existe plusieurs types d’argiles aux nombreux bienfaits. L’argile verte et l’argile blanche sont, pour moi, deux indispensables de la cosmétique naturelle. La verte est la plus connue, elle est parfaitement adaptée pour les peaux grasses et à problèmes: elle purifie, régule le sébum, élimine les toxines de la peau… Quant à l’argile blanche (ou Kaolin), plus douce, va nettoyer les peaux les plus sensibles, apaiser les démangeaisons et adoucir. Contre les pellicules et problèmes de cuir chevelu, elle est très efficace.

Vous avez également l’argile rouge, violette, jaune… Ou encore le rhassoul ! Cette poudre venue du Maroc est aussi une argile. Je l’aime beaucoup pour nettoyer ma peau qu’il laisse toujours douce et propre.

 Autres ingrédients essentiels

  • Le gel d’aloe vera: il est très riche en vitamines A, B1, B2, B3, B6, B9, B12 et PP et en minéraux (fer, calcium magnésium…) et c’est un ingrédient efficace aussi bien sur les peaux grasses, à problèmes, sèches, mixtes, souffrant d’eczéma, irritées… Bref, tout le monde y trouve son compte. Sur un coup de soleil, après s’être épilé les jambes ou sur une brûlure il va venir apaiser et régénérer votre peau. Mélangé à une huile végétale, cela crée un oléogel hydratant et nourrissant et inhibe l’aspect gras de l’huile.
  • Les poudres de plantes: on les utilise principalement en masque pour cheveux ou dans des préparations de shampoings solides, elles ont de nombreuses propriétés adaptées à tous types de cheveux et cuirs chevelus. Elles s’utilisent aussi pour la peau.
  • La cire de candelilla ou de soja pour solidifier des préparations, notamment les baumes pour les empêcher de fondre.
  • Un émulsifiant pour la réalisation de crèmes.
  • Un conservateur pour les préparations contenant une phase aqueuse. Je choisis pour ma part le cosgard.
  • Un antioxydant pour les préparations uniquement huileuse. Il va s’agir de vitamine E ou d’huile de germe de blé.

Cette base de produit vous servira pour préparer divers baumes, crèmes, lotions ainsi que des soins pour le visage et les cheveux. Cela vous permettra de vous essayer à la préparation de produits simples, mais tout autant efficaces.  À vous de compléter au fur et à mesure selon vos envies et/ou vos besoins. Je vous conseille vraiment de vous tourner vers des produits polyvalents et qui vont vous servir pour diverses recettes plutôt que d’acheter une huile qui vous servira que pour une seule crème par exemple. C’est vraiment plus économique et cela évite de trop remplir les placards.

Avec toutes ces informations, vous êtes prêts pour vous lancer dans vos petites tambouilles !

Pour enregistrer cet article, passez votre souris sur la photo ci-dessous pour l’épingler sur Pinterest.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :