Autre Lifestyle

Veggie World : mon avis sur le salon du mode de vie vegan

Les 27 et 28 janvier 2018 se tenait à Lyon, la seconde édition de la Veggie World. Un salon consacré au mode de vie vegan dans lequel se mêlent conférences, stands de sensibilisation et boutiques de produits en tous genres. L’occasion pour les non-initiés de découvrir ce mode de vie alternatif, plus sain et respectueux de la planète et des animaux, mais aussi pour les adeptes d’en apprendre davantage et rencontrer de nouvelles personnes. J’ai donc fait le voyage jusqu’à Lyon pour l’occasion, une date que j’attendais avec impatience depuis des mois. Sans trop vous spoiler la suite de l’article, je n’ai pas été déçue de l’événement et espère avoir l’occasion de réitéré lors des prochains salons !

Nous sommes arrivés dès l’ouverture du salon, à 10h, pour éviter la foule et pouvoir déambuler dans les allées tranquillement. Ce que je vous recommande d’ailleurs de faire, car le salon se remplit très vite et à partir de midi il commence à y avoir énormément de monde. Une foule qui traduit de l’intérêt des gens pour ce mode de vie et qui rassure énormément ! D’ailleurs, je dois avouer que ça fait presque du bien de se retrouver dans un endroit en phase avec ses convictions. Pas besoin de se sentir frustré face à des pâtisseries qu’on ne peut pas manger ni de vérifier la composition de chaque produit, ici tout est vegan !

Après un aller-retour vers un distributeur automatique (oui parce qu’il n’y en a pas dans le salon et nous n’avions pas pensé à ce détail en arrivant), nous sommes allés nous délecter d’une gaufre chez Waffles Veg avant de continuer notre petit tour entre les différents stands. Et ce n’est pas les stands qui manquaient, car il y en avait 80 ! Alimentation végétalienne, cosmétiques cruelty free, mode éthique, bouquins et associations véganes se côtoyaient à la Veggie World. Une preuve que le mode de vie vegan regorge de nombreux produits, et ce, dans toutes les catégories. Les animateurs des stands étaient tous très accueillants, disponibles pour répondre à nos questions et présenter leurs produits malgré le monde, ce qui faisait plutôt plaisir puisqu’on n’avait pas l’impression de n’être que de simples consommateurs.

 

Au niveau de stand de nourriture, j’ai vraiment apprécié qu’on puisse tout goûter. Il est vrai qu’avec l’alimentation végétalienne il arrive que certains produits ne plaisent pas à tous. Pouvoir goûter avant d’acheter permet de ne pas faire d’erreur, pour les non vegan c’est aussi l’occasion de découvrir plein de nouvelles saveurs et se rendre compte qu’on ne mange pas que de l’herbe ! Il y avait également plusieurs stands de pâtisseries vegan très alléchantes, malheureusement après avoir goûter au fameux burger vegan de chez Hank que j’ai attendu pendant une bonne demie heure je n’avais plus la place pour autre chose ! Le point négatif du salon était vraiment le temps d’attente devant les stands de restaurations rapides. Il y en avait plusieurs et pour tous les goûts: burger, sandwichs, kébab, tacos… Mais avec l’affluence de monde, l’attente était longue ! Si bien que certains ont anticipé cela en allant manger un bon burger dès 10h du matin.

J’ai pu découvrir des marques que je ne connaissais pas et enfin trouver des produits sur lesquels je lorgnais depuis un moment, notamment le fromage à fondue de chez Vegusto qui était vraiment délicieux. Les fromages de cette marque ressemblent tellement à des fromages au lait animal, une vraie réussite. Il y avait également des stands de mode, notamment de chaussures, malheureusement la mode éthique est encore peu accessible aux petites bourses, mais il est certain que ce sont des produits de très bonne qualité et j’espère avoir la possibilité de m’offrir une belle paire de bottines vegan un jour. J’ai tout de même jeté mon dévolu sur un tote bag et parce que j’adore les totes bag. Seule petite déception au niveau du maquillage, mise à part la présence de la boutique Vegan-Mania je n’en ai pas vu, je me suis donc consolée en repartant avec un rouge à lèvres.

Un tote bag qui provient de chez The Green Family !

Les deux journées de la Veggie World étaient animées par des conférences et ateliers autour du mode de vie vegan. J’ai assisté qu’à une seule conférence, qui était un atelier de gaufres présenté par Clémence Catz. Malheureusement, les conférences que je voulais voir étaient le dimanche, surtout celle portant sur le lien entre le végétarisme et la dépression qui m’intéressait vraiment. En tout cas, la salle était pleine pour chaque conférence. Seul point négatif à ce niveau, je pense qu’il manquait de sujet portant véritablement sur les victimes et non sur les vegan. Je ne sais pas quel est le pourcentage de non vegan présent, mais dans tous les cas un peu de sensibilisation aurait été la bienvenue, car il est vrai que le salon était principalement centré sur nous, les consommateurs, et moins sur la raison pour laquelle nous avons fait ce choix de vie.

Au niveau de mes achats, je suis repartie avec un fromage Vegusto ainsi qu’un de chez La Petite Frawmagerie, j’étais d’ailleurs très contente de pouvoir enfin y goûter depuis le temps que j’en rêvais ! Sur le stand d’Un Monde Vegan j’ai aussi pris trois tablettes de chocolat, c’était vraiment plus par gourmandise que par nécessité je l’avoue. J’aurais aimé ramener plus de fromage, car chez moi on n’en trouve jamais, mais habitant seule et n’ayant pas de congélateur ce n’était pas raisonnable. J’ai également craqué pour une paire de chaussettes en bambou avec des moutons, mais impossible de retrouver le nom de la boutique. Enfin, j’ai acheté des cosmétiques chez Lamazuna que j’ai déjà présentés sur Instagram, ainsi qu’un tote bag et un rouge à lèvres comme je le mentionnais plus haut.

Crédit photo: http://www.veggieworld.dr

Pour conclure, la Veggie World est une réelle réussite ! Comme je le disais en début d’article, ça fait chaud au cœur d’être dans un environnement où les gens partagent tes principes, où tu n’as pas besoin de te soucier, vérifier les compositions, faire enlever un ingrédient de ton repas, etc. Quand on est entouré de personnes qui se fichent complètement du veganisme, c’est un vrai soulagement de se retrouver dans un lieu comme celui-ci. En tout cas, ça m’a donné envie d’y retourner pour la prochaine édition, c’est certain. Végétariens et vegan se sentiront dans leur élément à la Veggie World tandis que les autres auront la possibilité de se rendre compte qu’il existe de nombreuses alternatives éthiques à leurs habitudes.

Partager cet article

2 Comment

  1. Oh mais je ne savais pas qu’il y avait le salon veggie world à Lyon! J’habite à Annecy, j’aurais pu m’y rendre! Trop déçue d’avoir loupé ça!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *